Internet

Avec un marché de 8,8 milliards d’euros, forcément on regarde Internet autrement…

Au 1er trimestre 2011, le chiffre d’affaires de l’ensemble des sites de vente en ligne a atteint 8,8 milliards d’euros*, ce qui représente une progression de 20% par rapport au 1er trimestre 2010. Le nombre d’acheteurs lui, a progressé de 11%, pendant que le nombre de sites augmentait de 28%, générant plus de 80 millions de transactions**.
Il est facile alors de comprendre qu’Internet représente désormais un enjeu considérable. À la fois support de communication et lieu de vente, Internet est aujourd’hui incontournable dans la stratégie de développement d’une entreprise.

Mais, s’il est un vecteur essentiel de communication et de notoriété pour une marque et une entreprise, Internet favorise également la contrefaçon et le piratage : nombreux sont ceux qui ne résistent pas à l’attrait des flux financiers considerables qui transitent par le Web ou à la tentation de capter la clientèle de certains sites.

Toute aussi grande est la tentation de réserver des noms de domaines proches de marques célèbres pour essayer de les monnayer au plus offrant ou d’en tirer des revenus grâce à la publicité.

On pourrait encore évoquer, pêle-mêle, les téléchargements illégaux, la multiplication des contrefaçons vendues ouvertement sur la Toile, l’avènement du Web 2.0 et des sites participatifs sur lesquels peuvent s’échanger des propos préjudiciables à l’image d’une marque.

Alors, entre la contrefaçon, la concurrence déloyale, le dénigrement, vos droits ont-ils un avenir sur Internet ?
Chez Degret nous sommes là pour sécuriser juridiquement votre présence sur la toile.

Ainsi, nos experts vous aident à mettre en œuvre une stratégie de réservation en matière de noms de domaines.
Après en avoir vérifié la disponibilité, notre équipe effectuera la réservation de ces noms de domaines et assurera la gestion de la procédure d’enregistrement.

Mais, chez Degret, notre travail ne s’arrête pas à la réservation de noms de domaines. Au contraire, c’est là qu’il commence, puisque nous veillons alors au maintien en vigueur de vos droits, en assurons la surveillance et mettons en oeuvre le cas échéant les procédures contentieuses nécessaires.

Nous surveillons également les usages faits de votre marque auprès des régies publicitaires en ligne ou encore parmi les réseaux sociaux et intervenons en cas d’usage préjudiciable.

*Fevad, bilan du e-commerce au 1er trimestre 2011
** source Médiamétrie – Observatoire des usages internet

Les commentaires sont fermés.